FAQ

Pourquoi choisir Défi Santé Pour Tous ?

Les objectifs de Défi Santé Pour Tous sont :

– tout d’abord de sensibiliser le plus grand nombre d’acteurs économiques et sociaux et plus largement
le plus possible de particuliers de la nécesité de s’équiper ou de faire équiper leurs batiments, leurs sites,
leurs logements, afin de se protéger, de protéger leurs employés, leurs clients, leurs visiteurs et bien sûr
leurs proches.

– de faciliter l’équipement d’un défibrillateur en vous proposant les meilleurs appareils du marché,
ceux qui ont fait leurs preuves, ceux qui ont sauvés des vies ! Et ce, au meilleur prix !
Si vous trouvez votre DAE moins cher dans les deux mois qui suivent la commande, nous vous remboursons la différence ! Pour plus d’information, voir les « Conditions Générales de Vente ».

 

Alors, DEFI SANTE POUR TOUS vous conseillera personnellement pour vous aider à choisir l’appareil le
mieux adapté à votre situation, à votre site.

DEFI SANTE POUR TOUS vous permet aussi d’acheter vos appareils directement en ligne sur ce site web.

DEFI SANTE POUR TOUS vous propose une large gamme de défibrillateurs à des prix très compétitifs.

DEFI SANTE POUR TOUS étudiera avec vous les meilleures conditions d’installation de votre défibrillateur
ainsi que les éventuels besoins en formation pour vos équipes.

DEFI SANTE POUR TOUS vous aidera à assurer la maintenance de vos appareils avec des solutions
adaptées à votre situation, à votre site.

DEFI SANTE POUR TOUS vous offre une trousse de 1er secours pour l’achat de tout défibrillateur.
Cette trousse contient notamment des gants et une paire de ciseaux pour découper les vêtements si
nécessaire ainsi qu’un rasoir pour pilosité éventuelle du torse et un masque pour faciliter l’apport
d’oxygène dans la bouche de la victime.

Comme nous, avec nous, VOUS POUVEZ SAUVER DES VIES !!!

Et comme la vie n’a pas de prix, sauver une vie ne doit pas avoir de prix non plus !
Alors DEFI SANTE POUR TOUS remplacera gratuitement vos électrodes usagées si elles ont été utilisées
dans le cadre d’une assistance à une personne victime d’un ACS.

Qui peut utiliser un défibrillateur ?

Un décret de 2007 autorise toute personne à utiliser un défibrillateur !
L’automatisation des appareils et le principe de secourisme « agir plutôt que de rien faire » facilitent l’action du témoin.
Tout témoin portant assistance à une victime remplit son obligation légale de porter secours et ne peut donc être l’objet de poursuite pour avoir porté assistance à une victime d’ACS avec ou non l’utilisation d’un défibrillateur.

Y'a-t-il des dangers d'utilisation ?

Un défibrillateur ne propose un choc électrique et ne le délivre que si cela est vraiment nécessaire.
Il n’y a donc aucun risque de mauvaise utilisation par l’utilisateur.

Un mauvais positionnement des électrodes ne présente pas de danger particulier mais la victime risque de ne pas bénéficier du choc souhaité.

Qu'est-ce-que la RCP (Réanimation Cardio-Pulmonaire)

La RCP (Réanimation Cardio-Pulmonaire) est l’ensemble des manœuvres destinées à réoxigéner l’organisme quand une victime ne respire plus.
La RCP comprend :

  • les compressions du thorax (MCE, Massage Cardiaque Externe)
  • la ventilation artificielle (essentiellement le « bouche-à-bouche)

La conjugaison de ces 2 manœuvres optimisent la réoxygénation des organes vitaux.

Lorsqu’une personne est victime d’un ACR, Accident Cardio Respiratoire, la procédure optimale de réanimation par un témoin est donc la suivante :
1) Vérifier que la personne est inconsciente et ne respire plus
2) Appeler les secours et demander à un autre témoin d’aller chercher un défibrillateur (le chercher soi-même si absence d’autre témoin).
3) Dénuder le torse de la victime
4) Commencer la RCP par un massage cardiaque, trente compressions du thorax suivies d’un bouche-à-bouche, puis trente compressions à nouveau, etc…
5) Dès disponibilité, ouvrir le défibrillateur et suivre les instructions sonores (parfois aussi visuelles), placer les 2 patchs adhésifs (électrodes), comme indiqué par les dessins, sur le torse de la victime puis s’écarter.
Le défibrillateur va alors analyser le rythme cardiaque (ECG) et éventuellement requérir un choc électrique.
Si le défibrillateur est semi-automatique il indiquera au témoin d’appuyer sur le bouton « Choc ».
Si le défibrillateur est automatique il délivrera le choc directement.
6) Continuer la RCP en suivant les instructions et le rythme proposés par le défibrillateur en attendant les secours.

Il est à noter que certains défibrillateurs sont dotés d’un métronome sonore qui indique au témoin le rythme optimal à donner aux compressions thoraciques.
Certains indiquent même les corrections à aporter au massage cardiaque (« plus vite », « plus fort », etc…)

Importance de combiner défibrillateur et RCP

Il y a 2 moments où la RCP (massage cardiaque + apport d’oxygène par la bouche) sont importants :

– au tout début de l’assistance à la victime, par le témoin, pendant qu’une autre personne (quand cela est possible) va chercher un défibrillateur.

– après délivrance d’un choc électrique, le défibrillateur va à nouveau analyser l’activité cardiaque et proposer au témoin de procéder à la RCP durant ce temps d’analyse puis, éventuellement jusqu’à l’arrivée des secours.

Quelle est la législation en matière de défibrillateurs ?

Est-il obligatoire de s’équiper d’un Défibrillateur ?

Etonnament, à ce jour, aucun texte n’oblige qui que ce soit ni même quelqu’institution que ce soit à s’équiper !
Seule exception, une instruction ministérielle demandant l’équipement des sites sportifs (et piscines) publics.

Par contre tout dirigeant d’entreprise doit équiper les lieux de travail des matériels de 1er secours adaptés à la nature des risques et facilement accessibles (Code du Travail, R4224-14).
Comment alors négliger la 2ème cause de mortalité (1ère cause chez les femmes) comme un risque majeur par sa soudaineté ?
La responsabilité de l’employeur pourrait être engagée, même en absence de faute, si un décès survient par insuffisance de moyens de sécurité adaptés aux facteurs de risques.

L’évolution de la règlementation et de la pénalisation considèrent de plus en plus la responsabilité des dirigeants de Clubs et d’Associations de la même manière.

De plus un ACS (Accident Cardiaque Soudain) sur le lieu de travail est considéré comme un accident de travail, ce qui génère des coûts financiers pour l’employeur.
Par ailleurs certains contrats d’assurance ne couvrent pas ce risque financier et juridique pour l’employeur, et les contrats, même s’ils couvrent la victime, couvrent rarement les clients et visiteurs de l’entreprise.

Maintenance : il est à noter que le code du travail oblige tout dirigeant à maintenir ses équipements de sécurité en bon état de fonctionnement, ce qui inclut les défibrillateurs dont certains composants ont des dates de péremption.

Qui peut utiliser un défibrillateur ?

Un décret de 2007 autorise toute personne à utiliser un défibrillateur !
L’automatisation des appareils et le principe de secourisme « agir plutôt que de rien faire » facilitent l’action du témoin.
Tout témoin portant assistance à une victime remplit son obligation légale de porter secours et ne peut donc être l’objet de poursuite pour avoir porté assistance à une victime d’ACS avec ou non l’utilisation d’un défibrillateur.

Comment choisir son défibrillateur ?

TOUS les Défibrillateurs proposés par DEFI SANTE POUR TOUS sont de très bons défibrillateurs et peuvent être utilisés dans la plupart des cas.

L’utilisation d’un défibrillateur est supposée être occasionnelle. Il doit donc être en parfait état de marche à tout moment.
Tous les appareils procèdent automatiquement à des autotests réguliers mais seuls certains d’entre eux effectuent des tests de batterie (parfois même d’électrodes) quotidiennement.

Il existe 2 types de DAE (Défibrillateur Automatisé Externe) : Automatiques ou Semi-Automatiques.
Dans tous les cas le défibrillateur analyse lui-même l’activité cardiaque de la victime et informe le témoin si un choc électrique est nécessaire pour rétablir un rythme cardiaque normal.
– Si l’appareil est Semi-Automatique (DSA), l’utilisateur doit alors appuyer sur le bouton « Choc » de l’appareil.
– Si l’appareil est Automatique (DEA), il délivre lui-même le choc électrique après avoir demandé au témoin de s’écarter et d’écarter toute autre personne de la victime.

Un défibrillateur ne propose un choc électrique et ne le délivre que si cela est vraiment nécessaire.
Il n’y a donc aucun risque de mauvaise utilisation par l’utilisateur.

Cependant, certains environnements humides ou poussiéreux nécessitent des appareils bien protégés contre ces éléments. Il conviendra donc de choisir un appareil avec un indice IP important (voir onglet « Indice IP »)

Pour les environnements bruyants (usines, centre commerciaux, lieux publics, etc…), il conviendra de choisir un appareil muni d’un écran, lequel guidera les gestes du témoin même s’il peut difficilement entendre les instructions sonores délivrées par le défibrillateur.

Certains appareils ont une fonction multilingue et seront donc particulièrement adaptés aux lieux accueillants des personnes de plusieurs nationalités différentes.

Les Clubs sportifs, pour leurs déplacements, ainsi que les groupes de randonnées , de plongée, peuvent choisir un appareil léger, facile à transporter.
De même que pour tout particulier souhaitant transporter son appareil dans ses déplacements, sur ses lieux de vacances, sur son bateau, etc…

Enfin, les Professions Médicales apprécieront particulièrement les appareils dotés d’un écran ECG permettant le suivi de l’activité cardiaque en temps réel ainsi que la possibilité de piloter la puissance des chocs à délivrer.

Certifications :

Tous les appareils de notre gamme sont certifiés CE, ce qui est en cohérence avec la classification des défibrillateurs en France (appareils médicaux de clase IIB).
Certains de ces appareils ont aussi la certification américaine FDA (Food and Drug Administration).
Une évolution possible de la classification des défibrillateurs en France pourrait les positionner en classe IIIB ce qui pourrait correspondre en équivalence à la certification FDA.

Que faire après utilisation d'un défibrillateur ?

La batterie d’un défibrillateur est suffisamment puissante pour envoyer de très nombreux chocs électriques. Cependant, après utilisation, il est nécessaire de vérifier le niveau de charge de la batterie.Sauver des vies est gratuit ! Kit de remplacement offert l'utilisation de votre défibrillateur

Quels sont les consommables et quand les renouveler ?

Tous les appareils ont deux consommables : batteries et électrodes ont des dates de péremption.

  • La batterie doit être changée en moyenne après 5 ans (selon les modèles)
  • Les électrodes doivent être remplacées en moyenne après 2 / 2,5 ans (selon les modèles)

En option, les électrodes pédiatriques (enfants de moins de 8 ans) doivent également être remplacées en moyenne tous les 2 / 2,5 ans.

Pour aider à vous assurer du bon fonctionnement permanent de votre défibrillateur, Défi Santé Pour Tous vous propose 2 contrats de maintenance (standard et extra). Pour votre tranquillité, nous vous conseillons fortement de souscrire à l’un de ces contrats

Liens

Comment m'assurer que le défibrillateur fonctionne toujours ?

Vérifier régulièrement que le témoin lumineux vert de fonctionnement du défibrillateur est toujours allumé.
S’assurer du remplacement de la batterie et des électrodes avant péremption.

Pour aider à vous assurer du bon fonctionnement permanent de votre défibrillateur, Défi Santé Pour Tous vous propose 2 contrats de maintenance (standard et extra). Pour votre tranquillité, nous vous conseillons fortement de souscrire à l’un de ces contrats

+ lien vers les deux contrats

Comment sécuriser son défibrillateur dans un espace collectif ?

Pour sécuriser son défibrillateur dans un espace collectif, on peut utiliser un coffret mural équipé d’alarmes (visuelle et/ou sonore). Certains coffrets sont aussi équipés d’un digicode pour être ouvert (par exemple, une co-propriété pourrait décider d’utiliser un code similaire à celui de l’accès à l’immeuble)

Translate »